Anxiété – Comment bien la Gérer?

Bien Gérer l'Anxiété

This post is also available in: Dutch,French,German,

Anxiété – Comment bien la Gérer?

J’ai réalisé en parlant à beaucoup de gens que l’anxiété problématique est tellement commune et nous sommes si mal équipés pour la gérer quand elle empoisonne nos vies. J’écris cet article pour partager un peu de background sur l’anxiété et vous donnez quelques trucs et astuces qui m’ont aidé dans mon combat contre elle dans les 20 dernières années.

L’anxiété est le frère jumeau de la peur. L’anxiété est une réponse de fuite ou de lutte envers un sentiment diffus de danger alors que la peur est la réponse à un danger avéré.

Le Mécanisme de l’Anxiété

Comme pour la peur les symptômes de l’anxiété sont une accélération du rythme cardiaque, une accélération de la respiration, une augmentation de l’adrénaline dans le corps. Le corps se prépare au besoin additionnel d’énergie de la lutte ou de la fuite.

Quand l’anxiété dure, elle crée des symptômes de tension musculaire, souvent perceptibles au niveau digestif et dans la poitrine et elle crée une consommation d’énergie excessive.

L’anxiété, comme tous les mécanismes de réponses émotionnelles, fait partie d’un cercle qui commence normalement par la pensée, qui génère une émotion qui produit une sensation physique qui renforce la pensée.

L’Anxiété problématique

L’anxiété devient problématique quand elle commence à impacter la qualité de vie. Soit les sources de stress dans nos vies sont trop nombreux et mettent en marche continuellement le mécanisme de l’anxiété ou le sentiment d’anxiété vient de quelque-chose de moins rationnel qu’une source diffuse de danger et transforme notre vie en un enfer.

Mon Anxiété

Mon anxiété a commencé autour de mes 20 ans à impacter la qualité de ma vie. Au début il est venu d’un accroissement de mes responsabilités personnelles et professionnelles mais est devenu progressivement une habitude constamment nourrie par mon manque de confiance en moi et par ma peur de l’abandon – voir l’article Deuil de la Mort de ma Mère pour plus de détails sur les racines de mon problème.

Avec la montagne russe de mon mode de vie, l’anxiété est devenu une partie intégrale de mon quotidien jusqu’à ce qu’elle me draine de mon énergie à un tel point que je n’arrivais plus à me lever le matin, n’avait plus la volonté de faire quoi que ce soit et finalement me conduise au burnout en 2006.

J’ai été médiqué avec des anxiolytiques et des anti-dépresseurs et ai eu la chance de rencontrer une psy merveilleuse, Anne-Françoise Chevalley, qui m’a d’abord donné les techniques d’urgence pour gérer l’anxiété et a démarré le vrai travail de guérison dont j’avais besoin. Cette expérience est ce sur quoi cet article est basé.

Technique d’Urgence

Anne-Françoise est une thérapeute cognitive et comportementale. Son équipement thérapeutique est donc très pratique et basé sur des travaux expérimentaux validés de sa discipline. Comme je l’ai dit, les réponses émotionnelles font partie d’un cycle de pensée qui créent des sentiments qui créent des réponses physiques dans le corps qui renforcent les pensées. L’endroit du cycle le plus simple à briser est la réaction physique. La réaction physique à l’anxiété est l’accélération de la respiration et du battement cardiaque qui préparent le corps à la réaction de fuite ou de lutte. Ces réactions physiques sont ressenties dans la poitrine, les muscles, le système digestif et autre. Ces réactions physiques renforcent le sentiment de peur et alimentent le cycle.

Comme le départ de la réaction physique est l’augmentation de l’apport d’oxygène, c’est aussi à ce niveau que nous pouvons commencer à travailler.

Pour réduire l’apport d’oxygène au cerveau, nous devons réduire l’apport général d’oxygène au corps. Pour ce faire nous devons amener moins d’air, moins vite et nous pouvons le faire de la manière suivante:

  • Lors de l’inspiration, arrêter d’inspirer quand les poumons sont à 3/4 pleins
  • Tenir la respiration pendant 2 secondes
  • Expirer mais sans vider les poumons à moins de 1/4 de leur capacité
  • Tenir la respiration pendant 2 secondes
  • Répéter jusqu’à ce que l’anxiété descendent au-dessous de 3 sur une échelle de 10 mais au moins 12 fois.

Nous pouvons nous habituer à faire cela dans n’importe quelle situation où l’anxiété grimpe. Cela change la vie parce-que le drain d’énergie diminue et nous pouvons recommencer à vivre de manière plus calme, prendre de meilleures décisions et avoir moins peur des conséquences ce qui réduit les facteurs de stress.

Analyse de la racine du problème

Pour moi, la vrai guérison a pris de la vitesse quand j’ai commencé à méditer tous les jours. Je n’ai pas commencé pour me relaxer mais parce-que la méditation me permet de descendre dans les méandres de mes réactions automatiques et comprendre les sources de mon anxiété. Quand j’ai commencé à comprendre pourquoi j’avais constamment peur, j’ai aussi commencé à être de moins en moins effrayé. C’est encore un processus en cours mais je me sens de plus en plus libre et heureux à chaque jour qui passe. Souvenez-vous toujours qu’un sentiment qui n’est pas renforcé dure 12 secondes en moyenne. Tout le processus consiste à apprendre à ne pas les renforcer.

Nos Sentiments sont nos Amis

Je veux encore souligner ici, avant de clore cet article, que nos sentiments sont nos amis. La raison pour laquelle je dis cela est que notre tendance naturelle, quand nos émotions bouillonnent et commencent à impacter nos vies, est de les reléguer aux oubliettes et de les ignorer. Les émotions qui ne sont pas vécues mais reléguées ne disparaissent pas mais continuent un travail de sape mais sans que nous en soyons conscients et nous laissent dans une misère émotionnelle et déconnectés de la réalité. Nous sommes humains et les humains sont des animaux sociaux. Les sentiments sont part entière d’une animal social fonctionnel. Les sentiments nous donnent des informations utiles sur notre réalité interne et externe et doivent être intégrés dans nos processus de décision. Mais ce qui est important est de ne pas devenir prisonniers de ces sentiments, spécialement quand ils ne viennent pas de la réalité.

The following two tabs change content below.

Walter

Founder at healing.ly
Spent years in the business world, now looking a bit more at myself and why I'm here and where I want to go. This blog shares my experience.

Latest posts by Walter (see all)

I'm always curious about your views, please comment!