Vie Spirituelle vs. Vie Religieuse

This post is also available in: Dutch,French,German,

Vie Spirituelle vs. Vie Religieuse

Je partage énormément de textes, d’articles et de citations d’orientation spirituelle. Les gens commencent à me demander si je suis entrain de devenir une personne religieuse. Ceux qui me connaissent avec beaucoup de surprise. Pour moi les deux choses ne sont pas nécessairement identiques et j’ai donc décidé d’écrire un article pour clarifier où j’en suis.

Mon histoire Religieuse

Ma mère, quand j’étais enfant et avant qu’elle ne meure, m’a appris les bases de sa propre éducation chrétienne. Elle m’a surtout parlé d’Amour, de Bienveillance et de Compassion. Elle m’a raconté les histoires autour de ces bases mais en me faisant remarquer immédiatement que c’était des histoires pour illustrer les qualités premières d’un être humain décent. J’ai commencé mes classes du dimanche à environ 12 ans car mon père pensait qu’une religion formelle me serait utile (je n’entrerai pas dans les détails de la discussion sur « que va-t’il se passer si les Allemands reviennent »). Les classes du dimanche m’ont converti d’un croyant modéré vers un athéisme féroce. J’ai rejeté en bloc la rigidité, les pratiques basées sur des règles de vie et la pensée magique qu’ils ont essayé de m’apprendre.

En avance rapide, lors de ma 20aine, je suis tombé sur un texte de Bouddhisme Zen qui m’a donné des frissons de plaisir et j’ai donc essayé d’autres textes de la même orientation. Tous ces textes m’ont ému au plus profond de moi-même et ont parlé à mon coeur plus qu’à mon esprit logique ce qui m’a conduit à faire quelques mois de méditation pour voir ce que cela pouvait m’amener. Ca ne m’a presque rien amené car je me suis laissé emporter par la vie hyperactive de mari, père et homme d’affaire et je n’ai pas réussi à maintenir la pratique et construire la discipline.

Mon histoire Spirituelle

En avance rapide de 20 ans, j’ai de nouveau eu un besoin profond de méditer et ai pris le temps et l’énergie, cette fois-ci, pour le faire et progresser. Je ne suis pas illuminé ou quoi que ce soit, je me bats encore souvent avec mes démons intérieurs et me considère comme un débutant dans la pratique. Toutefois j’ai commencé à avoir une certaine compréhension que le Bouddhisme, dans son noyau premier, n’est pas une Religion. Ce que le Bouddhisme attend de celui qui pratique est d’écouter ce qui est déjà là et découvrir sa propre version de la vérité. Il donne des outils et une méthode pour faciliter cette écoute. Il montre un chemin vers l’illumination mais ne vous dit pas quelle est cette vérité ou cette illumination au delà de quelques images basics et quelques histoires. Il ne parle pas de Dieu, d’Anges ou de Démons. Le Bouddhisme est plus une boite à outil psychologique vers une libération de tout ce qui peut nous restreindre que quoi que ce soit de religieux. C’est un chemin spirituel toutefois car il encourage la connection aux autres, la bienveillance, une vie de service et quelques valeurs et qualités fondamentales.

Lectures Religieuses du Bouddhisme

Comme mon ami Ken Albertsen le décrit magnifiquement dans son livre Buddha, Jesus and the hippie, les écrits que nous avons sur la les grands leaders spirituels datent de souvent plusieurs 100-aines d’année après les évènements qui les ont rendus célèbres. A travers ces années, les histoires construites autour d’eux et qui sont inspiré de la vérité mais aussi très édulcorées par des inflations volontaires ou non. Ce qui me parle dans le Bouddhisme ce ne sont pas les histoires magiques au sujet de Bouddha mais ses valeurs fondamentales et les techniques qu’il a enseigné pour les faire fleurir dans nos coeurs.

Pourquoi une Vie Spirituelle?

Il y a une dimension de la religion que je considère importante et qui est de donner aux gens de l’espoir dans un future meilleur. Cette croyance donne de l’espoir et l’espoir permet de lâcher prise. Lâcher prise permet, à son tour, de faire confiance au moment présent et d’attraper tous ses doux miracles, les petites lueurs de soleil et les intéractions magiques quotidiennes sans hésitation ou retenue. Mon espoir dans un future meilleur vient du message du Buddha qui dit « J’enseigne au sujet de la souffrance et au sujet de la méthode pour y mettre fin ». Ceci est la seule croyance dans laquelle je m’accroche et elle me permet de guérir.

Quelle Vie Spirituelle?

Cela n’a en fait aucune importance, choisissez-en une qui parle à votre coeur et engager vous sur son chemin. Que ce soit le Yoga, la danse Sufi ou quoi que ce soit qui vous semble bien. Mais une fois que vous avez essayé, rester avec une seule qui vous plait si possible. Mais restez à l’écoute de votre coeur, nous avons une tendance à rester collé plus aux pratiques difficiles car elles nous font sentir spécial mais le but d’une Spiritualité est de vous rendre vous et les autres plus heureux et connectés. Je cite ici Jack Kornfield car je pense que c’est une bonne règle de base pour choisir: « Si nous ne pouvons pas être heureux malgré nos difficultés, à quoi nous sert notre pratique? ». Votre pratique vous rend-t’elle plus heureux, plus libre et plus connecté? Continuez et investissez vous. Votre pratique vous retire du monde, vous fais sentir triste ou anxieux? Fuyez et fuyez vite!

Soyez Bienveillant, soyez Joyeux avec vous-même et les autres. Trouvez votre équilibre, connectez avec le monde et vous êtes une personne spirituelle.

The following two tabs change content below.

Walter

Founder at healing.ly
Spent years in the business world, now looking a bit more at myself and why I'm here and where I want to go. This blog shares my experience.

Latest posts by Walter (see all)

I'm always curious about your views, please comment!